Il existe autant d’ostéopathies que de patients et d’ostéopathes. Chaque ostéopathe utilisera des techniques différentes en fonction de l’âge du patient, de son comportement, des zones à traiter, de son programme sportif, de ses antécédents vétérinaires, …

 

Il n’y a pas une ostéopathie mais une multitude d’ostéopathies adaptées à chaque patient. Voici les principales techniques d’ostéopathie utilisées :

 

Techniques structurelles

Ce sont les plus connues (parce que les plus anciennes). Ce sont des manœuvres de faible amplitude et haute vélocité (« thrust ») qui s’adressent aux structures articulaires.

Techniques faciales

Elles s’adressent aux membranes qui relient les muscles, les organes entre eux et la charpente osseuse. Ce sont des techniques dites « douces ». Elles sont moins spectaculaires mais tout aussi efficaces.

Techniques crânio-sacrées

Elles s’adressent aux enveloppes des tissus nerveux.

Techniques réflexes

Elles s’appuient sur les réflexes somato-viscéraux : l’ostéopathe s’intéresse à la peau pour rééquilibrer des organes plus profonds et souvent non accessibles.

Techniques d’énergie musculaire

Elles s’appuient sur les réflexes neuro-musculaires afin de réguler les troubles toniques.

Share This